Combien de centrales nucléaires sont actuellement en activité en France ?

Par 1clic1planet

L’énergie nucléaire joue un grand rôle dans la production de l’électricité en France. En 2023, elle représentait environ 70 % du mix énergétique du pays. Cependant, le débat sur le nucléaire est toujours d’actualité en France, avec des questions récurrentes sur le nombre de centrales en activité et leur avenir. Nous répondons à cette préoccupation dans cet article.

Nombre et répartition géographique des centrales nucléaires en France

La France dispose actuellement de 18 centrales nucléaires stratégiquement réparties sur l’ensemble du territoire. Après les États-Unis, il s’agit du pays qui possède le plus grand parc. Elles abritent 56 REP de différentes générations, dont un en cours de construction à Flamanville. Ces installations sont gérées par EDF, qui est le principal exploitant des centrales nucléaires dans le pays. 

Des centrales nucléaires en France

Dans les faits, les régions concernées sont :

  • La Bretagne : 1 centrale (5 réacteurs),
  • Le Centre-Val de Loire : 3 centrales (9 réacteurs),
  • Le Grand Est : 4 centrales (12 réacteurs),
  • Les Hauts-de-France : 1 centrale (2 réacteurs),
  • L’Île-de-France : 1 centrale (2 réacteurs) ;
  • La Normandie : 2 centrales (6 réacteurs),
  • Le Pays de la Loire : 2 centrales (6 réacteurs),
  • La Provence-Alpes-Côte d’Azur : 3 centrales (9 réacteurs).

Les 56 réacteurs nucléaires en activité en France ont une puissance totale de 61,25 gigawatts (GW). Ce qui permet de produire environ 400 TWh d’électricité par an, soit près de 70 % de la consommation du pays. Grâce à sa production électrique importante et stable, le nucléaire contribue à réduire la dépendance de la France face aux énergies fossiles importées. Cet état de choses aide également à limiter les émissions de gaz à effet de serre, un enjeu majeur dans la lutte contre le changement climatique. 

L’avenir du nucléaire en France

Qu’en est-il de la sûreté et des enjeux environnementaux ?

La sûreté nucléaire est une priorité absolue pour les autorités françaises. Chaque centrale est soumise à des contrôles rigoureux et réguliers pour garantir son fonctionnement dans les conditions optimales de sécurité. Les incidents sont donc rares, et lorsqu’ils surviennent, des protocoles stricts sont mis en place pour y répondre efficacement.

Toutefois, même si l’énergie nucléaire n’émet pratiquement pas de CO2, elle pose des défis liés à la gestion des déchets radioactifs. La France travaille justement sur des solutions de stockage et de recyclage pour minimiser leur impact à long terme.

Le futur du nucléaire en France

L’avenir du nucléaire en France est un sujet de débat. D’une part, le gouvernement s’engage à une diversification des sources d’énergie qui inclut le renouvelable. Cependant, cette décision est loin de faire l’unanimité dans le pays et même en Europe. En effet, certains experts estiment que le nucléaire est une source d’énergie indispensable pour garantir la sécurité d’approvisionnement en électricité de la France. De plus, il demeure une composante clé pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de carbone.

D’autre part, certaines personnes craignent les risques liés aux accidents nucléaires et plaident pour un développement des énergies renouvelables. En effet, le parc français est un peu vieux et la majorité des réacteurs ont été construits dans les années 1970 et 1980. Plusieurs d’entre eux arriveront donc à échéance dans les prochaines années, ce qui pose la question de leur remplacement et de l’avenir de l’énergie nucléaire en France. La construction de nouveaux réacteurs, comme l’EPR de Flamanville, et la modernisation des installations existantes sont d’ailleurs des projets en cours pour assurer la pérennité et la sûreté du parc nucléaire. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

You may also like

Laissez un commentaire