Comment savoir si je suis toujours interdit de jeux en Suisse ?

Par 1clic1planet

Les jeux d’argent, bien que considérés comme une forme de divertissement, sont soumis à des règles strictes, surtout en Suisse. La violation de ces règles ou la démonstration d’un comportement inapproprié peut entraîner une interdiction de participer à des jeux de hasard, parfois de manière temporaire.

Interdiction de jeu ou exclusion de jeu : Qu’est-ce que c’est ?

L’interdiction de jeu, ou exclusion de jeu, implique qu’un individu se voit refuser l’accès aux casinos en ligne ou à d’autres formes de jeux d’argent. En Suisse, la législation fédérale encadre étroitement les jeux d’argent en ligne, notamment les casinos virtuels. En cas de non-respect des règles établies ou de développement d’une dépendance au jeu, l’individu peut être exclu. Par exemple, même si interwetten suisse légal est une plateforme légale, un joueur peut être banni de celle-ci et ne plus avoir la possibilité de placer des paris sportifs. Cette exclusion vise à protéger socialement les individus susceptibles de développer une addiction aux jeux de hasard.

Quels sont les différents types d’interdiction de jeux ?

L’interdiction de jeu peut être mise en place dans deux circonstances distinctes. Elle peut être volontaire, résultant d’une décision prise par le joueur lui-même. Alternativement, elle peut être imposée par la plateforme de jeu ou le casino.

Interdiction de jeu volontaire

Dans certains cas, un joueur peut reconnaître qu’il est en train de développer une dépendance aux jeux d’argent. Pour se protéger contre les risques de surendettement ou de faillite, il peut choisir de s’exclure des casinos en ligne ou d’autres formes de jeux de hasard. Dans cette optique, il peut contacter la plateforme de jeu ou le casino pour demander son auto-exclusion. Cette démarche peut nécessiter la soumission d’un formulaire spécifique à l’établissement de jeu, ou bien le joueur peut directement s’adresser à un responsable pour exprimer sa volonté d’auto-exclusion. Une pièce d’identité valide peut être requise pour que la demande soit prise en compte.

Interdiction de jeu ordonnée

Dans ce scénario, c’est le casino ou la plateforme de jeu qui prend l’initiative d’exclure un joueur. Cette décision peut être motivée par divers facteurs :

  • Des signes d’addiction aux jeux ;
  • Des cas de surendettement ;
  • Des mises d’argent trop élevées par rapport aux revenus des joueurs ;
  • Le non-respect des obligations financières.

Une fois que l’interdiction ou l’exclusion de jeu est prononcée, le casino concerné enregistre les informations liées au joueur banni dans son registre électronique. Ainsi, tous les autres casinos sont informés de l’exclusion et le joueur est fiché comme un interdit de jeu.

Quels sont les différents types d’interdiction de jeux ?

Que faire après avoir été interdit de jeu ?

La seule voie de recours disponible est de solliciter une levée de l’interdiction. En cas d’auto-exclusion, le joueur doit adresser une demande écrite au casino responsable de son exclusion. Pour que cette demande soit acceptée, le joueur doit avoir résolu les problèmes à l’origine de son bannissement. De plus, il doit attendre une période d’attente, généralement de deux à trois mois, avant de pouvoir soumettre sa demande, sous peine de voir celle-ci automatiquement rejetée.

Comment savoir si l’exclusion a été levée ?

Lorsque l’interdiction est annulée, les informations relatives à l’exclusion sont supprimées des bases de données des autres casinos et plateformes de jeux en ligne. Le joueur est alors libre de reprendre ses activités de jeu normalement. Pour une exclusion ordonnée par un établissement de jeu, la levée de l’interdiction est souvent décidée après un entretien avec une autorité compétente du casino. Le joueur doit présenter des preuves solides démontrant sa capacité à jouer de manière responsable, sans retomber dans une dépendance.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

You may also like

Laissez un commentaire